Silence rouge (Brice Tarvel)

Ma chronique (qui date déjà de plusieurs mois) du roman de Brice.


Ce qui est bien avec les éditions TRASH, c'est que chaque roman est différent et nous propose quelque chose d'autre.
Pour cette fois, nous avons droit à un roman sans sexe, ça change de mes cinq premières lectures, et le gore y est moins prononcé, sans pour autant en être absent. "Silence rouge" nous fait découvrir l'histoire de Maxime et Francine. Après avoir découvert le cadavre affreusement mutilé de sa jeune sœur, Francine se jure de retrouver le ou les assassins et entraîne dans sa quête son ami-amant. Leur enquête les mènera jusqu'à une mystérieuse secte adoratrice du silence et les confrontera à d'autres meurtres horribles.
La lecture est plaisante, je dirais presque tranquille, mais l'histoire avance à son rythme avec un déroulé peut-être un peu rapide.
Ce n'est donc pas le TRASH le plus dur, mais, personnellement, je ne me suis pas ennuyée à sa lecture.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.