Seppuku (Romain d'Huissier)

Kurogane, aux portes de la mort, est sauvé in-extremis par un étrange personnage. Son âme emprisonnée dans une jarre lui permet de rester sur terre pour se venger et libérer le Japon de la terrible menace des cinq onis. Le voilà engagé dans une quête violente à la poursuite de ceux qui ont vendu leur âme au démon. Dans son périple, il sera aidé par Netsuko, une jeune prêtresse.

Seppuku ressemble à un conte, mais un conte rouge, plein de fureur et de batailles sanglantes. Les combats s'enchaînent d'un oni à l'autre, d'un massacre à l'autre. C'est peut-être le point qui m'a le moins accroché. Les combats du style ne m'attirent pas plus que ça dès le départ, mais je dois dire qu'ils sont variés et bien décrits, tout autant que bien dégueu parfois, ce qui, par contre, n'est pas pour me déplaire. Le récit, bien que classique et peut-être un peu prévisible, se déroule sans accrocs dans une lecture plaisante, même pour ceux, qui comme moi, ne sont pas des adeptes d'histoires asiatiques.

Avec cet opus, TRASH nous propose un vrai dépaysement qui nous change des lieux d'intrigue plus conventionnels. Rien que pour ça (mais pas que, bien sûr, car c'est bien écrit et solide), il mérite d'être lu.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.