Paranoïa (Christophe Siébert)

Après le remarqué "Nuit noire", Christophe Siébert nous revient avec un nouvel opus aussi dérangé/sanglant/halluciné. Tous les protagonistes de l'histoire semblent à la frontière de la folie, et peut-être, le sont-ils. Une sombre machination où des roblots, copies conformes, remplacent les animaux et les humains. Mais où est la réalité ? En tout cas, l'ensemble offre un panorama paranoïaque (d'où le titre) et une vision très sombre de la société. En refermant le livre, on ne sait pas trop où se situe la vérité, mais une chose est sûre, c'est que quelle qu'elle soit, elle n'est pas belle.

Avec Christophe, on est dans la veine dure de la collection (même si tous les romans de la-dite collection sont durs, certains le sont encore plus), celle pour les lecteurs ayant l'estomac bien accroché, le coeur bien en place, et la vessie courageuse.

Un seul petit bémol, le nombre de personnages. Trop peut-être, mais je ne les distinguais pas vraiment les uns des autres. Petit bémol qui ne nuit pourtant pas trop à la lecture.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.