Magie rouge (Philippe Ward)

Il serait plus que temps que je termine de compiler mes petites chroniques de ces rouges bouquins. Surtout qu'il ne m'en restait qu'un sur les vingt de la collection. Voici ce que j'en disais il y a déjà presque deux ans :

Malgré un thème que je fuis en général (la politique), j'avais envie de lire le bouquin. Et je n'ai pas été déçue. L'histoire est assez classique mais elle est bien foutue et vous entraîne. Le mélange politique et magie se fait de bonne façon et on suit avec intérêt la bataille que se livre les deux politiciens de plus en plus dépassés par l'autre bataille, celle dans l'ombre, entre des puissances bien plus terrifiantes.

Les touches gore ne sont ni exagérées, ni insuffisantes, juste ce qu'il faut en dosage avec la petite note de sexe malsain qui convient.

Et en petit ajout, un bref résumé : dans un petit bled de la France rurale, un maire, candidat à sa propre réelection, se voit trahit par son adjoint prêt à se lancer également dans la course. En rage face à l'audace, il s'adresse à sa soeur, une sorcière, pour l'aider à gagner. Jusqu'à ce que son adversaire fasse de même. Et les coups bas deviennent de plus en plus sanglants.

Ajouter un commentaire