Livre de sang 6 : La mort, la vie, son oeuvre (Clive Barker)

J'avais lu le premier opus des livres de sang, il y a très longtemps. J'avais bien aimé, même si je ne me rappelle plus des nouvelles. Je ne possède pas les autres tomes, mais qu'importe, ils peuvent se lire dans le désordre.

Simon McNeal s'amusait à faire croire qu'il pouvait entrer en contact avec les morts pour ensuite raconter leurs histoires. Mais les morts n'ont pas apprécié et l'ont puni en faisant de son corps un livre de sang, gravé de nombreuses histoires venues de tous ces morts qui voulaient vraiment se faire entendre.

Dans ce tome, nous découvrirons Elaine qui après avoir découvert une ancienne crypte se croit porteuse de la mort et se sent prête pour une liaison avec un homme récemment rencontré. Locke, lui, se rend compte que des indiens, qu'il tentait de virer de leurs terres pour se les approprier, lui ont lancé une malédiction ainsi qu'à ses partenaires, malédiction mortelle bien évidemment. Ballard, dans l'espionnage, semble lui aussi atteint par quelque mal étrange après sa rencontre avec un agent russe au bout du rouleau. Swann est illusionniste, mais après sa dernière représentation, il meurt d'une épée tombée du plafond. Sa femme, Dorothea engage Harry D'Amour pour veiller le corps, elle craint quelque chose, sans pouvoir expliquer quoi. Et si Swann était plus qu'un illusionniste. Quant à McNeal, il vit reclus et reçoit la visite d'un tueur qui en veut à sa peau, littéralement. Mais est-ce une bonne idée que de convoiter une telle peau ?

Dans l'ensemble, j'ai bien aimé, sans pour autant être transcendée. Mes préférées, les deuxième et quatrième histoires du recueils. Une bonne lecture divertissante.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.