L'objet maléfique (B. R. Bruss)

Jacques Hurtin, jeune ethnologue, est invité par un ami inspecteur de police à l'accompagner à Lurnoux, petit village perdu pour une enquête sur des morts suspectes et semblant pourtant naturelles. Petit à petit, le jeune homme va découvrir la vérité cachée par les habitants, l'existence du piroulet, objet maléfique et hypnotique, son pouvoir immense et fatal.

Tout au long de ma lecture, un sentiment étrange de déjà-vu ou de déjà-lu ne m'a pas quitté. Comme si je devais connaître l'histoire. Impression bizarre et difficilement explicable, car j'ai beau faire, je ne me rappelle pas l'avoir lu. Et pourtant, le piroulet, cet objet qui passe de main en main, m'a semblé si familier, le personnage de la Manchèze aussi, tout autant que l'écoulement de l'intrigue. Sans néanmoins réussir à m'en souvenir, juste une familiarité diffuse qui titille sans arriver à se fixer.

J'ai beaucoup apprécié ce roman, les personnages sont attachants, les évènements sont cruels, bien qu'il n'y ait pas de scènes sanglantes, les ressentis des différents protagonistes sont bien exploités. On a vraiment envie d'avancer dans le récit, voir où va nous mener ce piroulet. Et c'est dans le final que se trouve mon léger bémol. Il ne termine pas bien l'histoire, juste un avis personnel et sans que je puisse donner de raisons précises.

Mais un bon bouquin qui a vraiment sa place dans la collection "angoisse" par son ambiance d'inexorabilité.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.