L'herbe aux pendus (Kurt Steiner)

Carmeaux est instituteur, il mène une vie chiche et l'avenir lui apparaît, plutôt morne, sans changement. Jusqu'au jour où un étrange homme habillé en noir lui apparaît et lui vend une mystérieuse boîte contenant une mandragore, ceci pour la somme ridicule de cinq francs. Alléché par les prétendus pouvoir de la plante, Carmeaux s'est laissé tenter. Pourtant, il n'arrive pas vraiment à y croire, même lorsque Gorp, créature naine et effrayante, se matérialise dans son appartement. Pourtant, Gorp lui apporte la richesse, comme promis. Mais que devra-t-il payer au bout ? Où se situe le piège.
On suit avec intérêt le périple du protagoniste qui de bout en bout de l'histoire est entraîné sans réussir à prendre les rênes du jeu. On sent bien qu'il est manipulé, mais on se demande où se trouve la finalité. L'histoire est intéressante et l'auteur parvient bien à retranscrire les différentes étapes du personnage.
Petit bémol, je n'arrive pas vraiment à comprendre la toute fin qu'on ne relie pas facilement au début, alors que selon toutes vraisemblances, elle s'y relie.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.