L'écho des suppliciés (Joël Houssin)

Une station de ski, des conditions météorologiques peu propices au sport, une initiative absurde autant qu'imprudente du promoteur chez une supposée sorcière. Et soudain, la neige tombe, une véritable tempête, bientôt suivie d'un brouillard plus épais que le pire fog londonien. Et dans ce brouillard se cachent des êtres qu'il aurait mieux valu laisser en sommeil. L'apocalypse est maintenant prête à tomber sur tous les résidents de la Pierre-Saint-Luc.

Un très bon roman. La première partie nous conte avec réalisme les effets d'une tempête dans les montagnes, les routes bloquées, les chasse-neige impuissants, les voitures prises au piège, les vacanciers excédés. Tout du moins comme je l'imagine. Un petit bémol peut-être, l'accumulation de personnages parmi lesquels on s'embrouille souvent. Mais ça ne dure pas, au fur et à mesure qu'ils s'en vont rejoindre l'autre monde, torturés de moultes manières toutes plus horribles les unes que les autres. Personne n'est épargnés, ni les bons, ni les mauvais, ni les femmes, ni les enfants, pas même les animaux. C'est grandiose d'imagination gore.

Un superbe opus de cette collection gore du fleuve noir.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.