L'araignée de Yoshiwara (Félix Brenner)

Ce Fleuve noir collection Frayeur porte le numéro six. Il nous transporte au Japon, où Adam Legrissard vient de débarquer à la demande de son ami Mirayama, un journaliste alléché par une étrange affaire de crimes sur de puissants ressortissants. Dans l'ombre, Kyuketsuki, personnage peu humain, lui, tue des petits criminels, pour son seul intérêt. Encore ailleurs, l'araignée attend.

Une histoire plutôt sympa, sur fond de légendes, avec des personnages sympathiques aussi. On entre bien dans la trame avec l'envie de savoir ce qui se cache derrière les éléments que l'auteur nous livre petit à petit. La fin, même si finalement logique avec les dernières révélations, me laisse un petit goût de trop peu, un peu trop rapide à mon avis. Mais reste une intrigue plaisante et dépaysante.

La collection Frayeur dont c'est le cinquième titre que je lis ressemble à une fusion entre les défuntes séries Angoisse et Gore. Si elle (en tout cas au vu des titres que j'ai lu) semble avoir moins d'atmosphère mystérieuse que la première et moins de sang que la seconde, elle propose par contre des écritures et des ambiances plus modernes. Trente-deux titres y sont parus, je n'en possède que sept, on ne les voit pas beaucoup sur les marchés de l'occasion, mais ça augmente le plaisir de la découverte.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.