Cauchemars de sang (Jean-Pierre Andrevon)

Gino fait des cauchemars, des sanglants. La première fois, il se voit tuer sa mère, la deuxième son patron. Bientôt, les songes semblent se lier à la réalité, les morts s'accumulent dans l'entourage du jeune homme. Quel est le lien entre les rêves de Gino et les décès ? Qui est cet étrange vieillard en noir qui apparaît ? Et ces foutues migraines qui l'étreignent, d'où viennent-elles ?

J'ai plutôt apprécié. Le concept des rêves prémonitoires ou provocateurs est bien traité. Au final, on ne sait pas trop où se situe la réalité dans l'histoire, ce qui pour moi est souvent un bon point. J'aime quand on me laisse une part de flou maîtrisé. Par contre, au niveau des personnages, je les ai trouvé pâles, même le protagoniste principal, juste un objet qui ne réagit quasiment pas à la situation.

Bref, j'ai pas grand chose à dire, un opus sympa sans être inoubliable.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.