Lanfeust (de Troy - des étoiles - odyssey) (Tarquin - Arleston)

Je viens de terminer le tome sept de Lanfeust Odyssey (sur les dix prévus du cycle), troisième cycle des aventures du forgeron de Glinin. Après un passage dans les étoiles où il a sauvé l'univers, Lanfeust est revenu sur Troy avec Hébus, alors que Cixi a préféré rester sur Meirrion avec leur fils. Mais si pour le héros seulement deux ans se sont écoulés depuis son départ, sur sa planète natale, presque vingt ans se sont égrennés et on retrouve les anciens personnages vieillis. C'ian, toujours marié à Or Azur est mère d'une ribambelle d'enfant dont son ainée Cixi est une adolescente rebelle ressemblant trait pour trait à sa tante. Les deux premiers tomes de ce cycle forment un arc quasiment indépendant de la suite et se passe au castel Or Azur. Ensuite, Lanfeust, Nicolède et Cixi rejoignent Eckmül, la capitale, pour diverses raisons et là commence réellement la grosse intrigue. Une créature étrange venue par la porte des étoiles s'emparent de l'énergie des enfants et hypnotise toute la population. Elle veut le pouvoir du Magohamoth pour permettre la venue d'une autre créature sur Troy. Lanfeust accusé du meurtre de Nicolède doit fuir en compagnie d'Hébus et se retrouve bientôt marié à quatre superbes jeunes femmes. Tout en s'occupant de ses ravissantes épouses, il aura fort à faire pour contrer la nouvelle menace qui pèse aussi bien sur Troy que sur le Magohamoth.

J'aime beaucoup Lanfeust, une série d'héroic-fantasy pleine d'aventures, d'idées originales et d'humour joyeusement potache. Les dessins conviennent pile poil au scénario. En fait, je ne m'ennuie jamais quand je commence un tome, la qualité des opus restant égale.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.