Adieu Gudule

Je ne connaissais pas vraiment cette grande dame de la littérature. Tout au plus l'ai-je découverte très récemment (à peine un mois) sur deux courts romans ("Géronima Hopkins attend le père Noël" et "Asylum"). Les sujets de ces deux récits m'avaient plu, et j'avais bien l'intention de poursuivre ma découverte de cette auteure.

Bien jeune pour mourir, trop jeune même. Je suis persuadée qu'elle aurait pu encore nous enchanter.

Une perte pour la littérature de genre, une perte pour sa famille, ses amis, également ses fans.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.