Greta, un an déjà

Greta a un an, déjà, c'est le moment d'un petit bilan. Autant commencer par le tout début, la génèse, même si j'en ai parlé précédemment. Je ferai assez court. Greta fut d'abord une petite nouvelle destinée à un concours sur l'écritoire des ombres. Après quelques jours, bien avant la fin du concours, j'ai repris ce texte et je l'ai allongé, juste par envie, sans savoir où j'allais ni de combien s'allongerait le récit d'origine. J'ai terminé le premier jet en trois semaines, juste en dessous des 150 000 sec. Schweinhund, directeur aux éditions TRASH, qui fréquente aussi l'écritoire des ombres, m'a proposé de le lire. Ce que j'ai accepté avec reconnaissance, recevoir un avis de quelqu'un bien au fait de ce genre de littérature, ça ne se refuse pas, au contraire. Et le retour fut enthousiaste, à tel point qu'il a décidé de l'envoyer à son comparse Julien Heylbroeck. Comparse qui a donné un bel avis positif également. Puis la proposition de le publier. Incrédulité, mais surtout joie difficilement définisable. Il me restait à allonger encore un peu le signage pour correspondre au format des livres TRASH. Pas facile de se remettre dans le bain après plusieurs mois sans m'être replongée dans le manuscrit. Mais avec une si jolie carotte sous le nez, rien d'impossible. Puis ce fut l'attente, et les corrections, moment passionnant, et puis de nouveau l'attente. Greta se préparait pour sa sortie en novembre de l'année passée. Quel plaisir alors de le voir apparaître sur la boutique, puis de me rendre à Sèvres et fêter sa sortie officielle. Une vingtaine de dédicaces. Croyez-moi, ce fut une journée inoubliable, je n'en revenais pas.

Depuis, plusieurs mois se sont donc écoulés. Des critiques sur le roman sont tombées, très positives. Là aussi, à chaque fois, je n'en revenais pas. Mon petit bouquin plaisait à ses lecteurs. C'est gratifiant, c'est émouvant, et je ne peux que dire un merci du fond du coeur à ces lecteurs qui ont pris le temps de me faire un retour.

Et puis surtout, un nouveau merci à mes éditeurs, Schweinhund et Julien Heylbroeck. Si Greta a eu cette vie, c'est grâce à vous, c'est vous qui m'avez fait confiance, c'est vous qui m'avez soutenue et accompagnée durant toutes les étapes. Il y a des tas d'éditeurs, mais avec vous, j'ai chopé un beau duo de personnes impliquées, motivées, et à l'écoute. Des interlocuteurs que je ne peux que souhaiter à chaque auteur. Un réel plaisir et un véritable honneur d'avoir travaillé avec vous.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.