The mist (la série)

C'est une adaptation totalement libre du texte de Stephen King. On y a gardé la brume arrivée dont ne sait où, même si des expériences militaires sont insinuées, on a gardé le supermarché et l'effritement du vernis de civilisation des survivants, ainsi que la folie qui saisit certains, mais pour le reste, c'est une toute autre histoire avec de tout autres personnages.

La brume a donc recouvert la petite ville où vivent Kevin et sa famille (Eve sa femme, et Alex sa fille). Séparé d'elle au début du phénomène, Kevin tente tout au long des épisodes de les rejoindre, accompagné d'Adrian, un ami de sa fille, de Bryan, peut-être un soldat amnésique et de Mia, une junkie. L'intrigue se concentre sur trois groupes, celui de Kevin, celui d'Eve dans le supermarché, et celui de Nat, devenue folle suite à la mort de son mari et d'une vision d'horreur dans la brume. Le côté psychologique oppressant de la nouvelle et du film est toujours présent mais moins percutant, peut-être parce que entrecoupé par des scènes d'action. On perd un peu de ce qui a fait le succès de cette histoire.

Une seule saison, puis la série a été arrêtée. Dommage, ça se laissait regarder, même si ça n'égale pas en qualité le récit original ou le film réalisé par Darabont.

Ajouter un commentaire