Les évadés de la planète des singes (1971)

Sorti un an après le second opus, ce film inverse le propos des deux premiers en mettant un couple de singes (Zira et Cornélius précisément) au centre de la société humaine des années septante. A la fin de l'épisode précédent, la planète des singes volait en éclat suite à l'activation d'une bombe nucléaire. Pour permettre une suite, une grosse ficelle : le docteur Milo a récupéré, sous l'eau, le vaisseau de Taylor et grâce à celui-ci remis en état, lui, Zira et Cornélius se sauvent avant l'apocalypse, auquel ils assistent depuis l'espace. Reprise de l'idée du voyage dans le temps, mais pour cette fois, en le remontant. Les trois singes échouent donc aux Etats-Unis et deviennent des vedettes dès que leur capacité au langage et leur intelligence sont découvertes. Mais bientôt, l'opinion change, des peurs surgissent, et ceux qui étaient portés aux  nues deviennent des dangers pour l'humanité future.

Un film sympathique, plus humoristique que les précédents, plus gentillets, si l'on excepte la fin plus sombre. Quelques ficelles et erreurs, une bonne interprétation et un scénario assez solide. Meilleur que le deuxième car plus original, avec l'innovation du schéma inversé.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.