Eden lake

Jenny, maîtresse d'école, et son fiancé Steve décident de passer un week-end loin de la ville, au bord d'un lac perdu. Sur place, leur tranquilité est perturbée par une bande de jeunes bruyants et agressifs. Exaspéré par leur chien et leur musique, Steve leur demande de se calmer et se fait remballer. L'histoire aurait pu en rester là, mais le lendemaiin, le couple découvre que leur voiture a disparu. Aucun doute pour eux, il s'agit de la bande de loubards en BMX. De là, l'horreur va bientôt se déchaîner.

Au départ, j'ai trouvé la mise en place un peu longuette, puis j'ai eu un peu peur de voir une énième revisitation des touristes perdus dans un coin paumé et poursuivis par les dégénérés de l'endroit. Et bien sûr, c'est ce à quoi on a droit. Mais pourtant, le film se révèle agréable à regarder, le scénario n'hésite pas dans les scènes dures (sans pour autant verser dans le gore pur), et les personnages des mômes sont crédibles, entre le "chef" taré du groupe et ses copains plus ou moins d'accord avec l'escalade de crimes. Le final est également sympa, assez différents des fins habituelles, tout en en étant pourtant proche.

Un moment bien sympa donc.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.