Alien

Un film de Ridley Scott, devenu culte. A raison. Mélangeant la science-fiction et l'horreur, il captive par son atmosphère de huis-clos étouffant, ses ambiance tout en ombre où la créature ne se dévoile jamais totalement, et la solitude où personne ne peut venir vous sauver. Comme le dit le slogan : "Dans l'espace, personne ne vous entend crier". Le film est assez lent, mais paradoxalement, c'est sa lenteur qui en fait toute la qualité, une lenteur qui n'ennuie pas. Au contraire, elle capte par l'angoisse qu'elle installe tout au long de l'histoire.

Dans le Nostromo, sept astronautes sont sortis d'hibernation par le système de commande du vaisseau qui a capté un étrange sgnal d'une planète proche. La procédure demandant que l'équipage se pose et enquête, Dallas, le capitaine, ordonne l'exploration de LV-426. En touchant le sol, la navette ayant subi quelques dégats, deux groupes se forment, l'un pour réparer, l'autre pour visiter. Ce dernier découvre une sorte de sanctuaire, à l'intérieur de celui-ci, un gigantesque humanoïde au torse éclaté. Encore plus loin, ce sont des objets ovoïdes, et de l'un d'eux surgit une créature qui s'agrippe au visage de Kane. De retour dans le vaisseau, malgré le refus de Ripley, le lieutenant, Ash ne respecte pas la quarantaine et emmène le blessé à l'infirmerie pour tenter de retirer l'étrange bestiole, mais en vain. Ils ne peuvent ni le décoller, ni le découper. Devant l'impossibilité d'aider leur compagnon, ils décident de laisser Kane ainsi. Au bout de quelques heures, l'organisme se détache de lui-même, mort, tandis que Kane se réveille apparamment en pleine forme. Mais peu de temps après, durant le repas, et juste avant une nouvelle mise en hibernation des astronautes, l'homme est pris de convulsion. Après s'être tordu de douleur, son torse explose et une créature extra-terrestre très agressive en sort. L'équipage du Nostromo est maintenant la proie de l'alien.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.